Les maîtres de l'abstraction
Autour de la collection
Claude & Michèle Harel

lundi 06 mars 2017 14:30
Drouot Richelieu - Salle 5 - 9, rue Drouot 75009 Paris
Informations sur la vente


LES MAÎTRES DE L'ABSTRACTION
Autour de la collection
Claude & Michèle Harel 


Le 6 mars prochain, Millon célèbre les Maîtres de l’Abstraction, autour de la collection de Claude et Michèle Harel. Tout au long de sa vie, ce couple de collectionneurs a su tisser des relations fidèles avec les artistes, notamment avec Alain DE LA BOURDONNAYE (né en 1930), Etienne HAJDU (1907-1996), Maria Elena VIEIRA DA SILVA (1908-1992) et son mari Arpad SZENES (1897-1985). Parmi eux, Olivier Debré tenait une place à part. Pendant près de 30 ans, l’amitié du couple et de l’artiste sera indéfectible, au-delà des années et des territoires qui les séparent. En témoigne aujourd’hui un remarquable ensemble d’œuvres de Debré, constitué d’une trentaine de toiles et de lithographies.
 
Parallèlement à la collection de Claude et Michèle Harel, la vacation du 6 mars propose une centaine d’œuvres réalisées par les plus grands artistes du XXème siècle, retraçant l’histoire de l’abstraction contemporaine à travers les œuvres de figures majeures, tels de Jean-Michel ATLAN (1913-1960), CHU TEH-CHUN (1920-2014), André LANSKOY (1902-1976), Henri MICHAUX (1899-1984), Hans HARTUNG (1904-1989), André MARFAING (1952-1987), Pierre SOULAGES (1919), Arpad SZENES (1897-1985), Raoul UBAC (1910-1985), Geer Van VELDE (1898-1977)…
 
 Claude et Michèle Harel
Par amour pour l’abstraction

  
Né près de Rouen en 1932, Claude Harel quitte la Normandie à 15 ans pour intégrer un prestigieux lycée parisien. Il poursuit ses études à Sciences Po Paris, puis se présente en 1957 au concours de l’ENA, à l’oral duquel Georges Pompidou l’interroge : « que pensez-vous de l’art contemporain ? ». Marié, et après des premiers postes à la préfecture d’Alger et à l’ambassade de Londres, il rentre à Paris pour intégrer le cabinet de Pierre Joxe. C’est à ce moment qu’il décide de se séparer des œuvres d’art classiques qu’il avait jusqu’alors collectées pour se tourner vers l’art contemporain, et achète sa première œuvre d’Olivier Debré, Jardin Ocre (estimée 2 000 / 3 000 euros) à la Galerie Templon. Michèle Harel, passionnée de littérature, travaille avec le grand éditeur et libraire Pierre Bérès aux Editions Hermann qui présente de nombreux artistes au couple à l’occasion des réceptions qu’il donne. C’est ainsi que Claude et Michèle Harel rencontrent Maria Elena Vieira da Silva et son mari Arpad Szenes, Alain de la Bourdonnaye, Louttre B, Etienne Hajdu, Claude Garache.
 
 
A leur arrivée à Bruxelles en 1967, Claude et Michèle Harel accentuent ces relations avec les artistes et leur intérêt pour l’art contemporain, notamment en organisant les soirées post-vernissage de la galerie Michel Vokaer. Le couple quitte Bruxelles en 1973 pour s’installer à Paris. C’est à cette période qu’il rencontre Olivier Debré, avec lequel il lie une grande amitié. En 1979, Claude Harel devient ambassadeur. Malgré une fonction qui l’éloigne de la France, il continue à avoir une relation particulière avec ses amis artistes, notamment avec Olivier Debré.
 
Olivier Debré
Le peintre voyageur

 
« Je me défends d'être un paysagiste. Je traduis l'émotion qui est en moi devant le paysage ... Ce n'est pas ma volonté qui intervient mais l'émotion qui domine. Je ne suis sincère que dans le choc, l'élan ".
Olivier Debré
 
Considéré comme l'un des représentants majeurs de l'abstraction Olivier Debré est un peintre en étroite connexion avec la nature. Ses œuvres sont souvent inspirées par des lieux et des phénomènes naturels tels que les tempêtes, les typhons, les rivières. Elles tentent de matérialiser des sensations, des atmosphères. En éliminant toute représentation du réel, la couleur qui possède une force évocatrice devient langage.
 
Menant une carrière internationale, Olivier Debré place le voyage au cœur de son œuvre. Le changement de lieu permet au peintre de renouveler son imaginaire, de se laisser envahir par les paysages qu’il découvre. Il ne manquait jamais une opportunité de rendre visite aux Harel lorsqu’il exposait dans un pays où Claude était en fonction. C’est à cette occasion qu’il les retrouve en 1981 en Jordanie alors que Claude Harel y est ambassadeur. Inspiré par les couleurs du pays, l’artiste y peint et offre certaines de ses toiles à ses hôtes : Le Bleu de la Mer Rouge (estimation : 3 000 / 4 000 euros), Rose d’Amman (estimation : 1 200 / 1 500€) et Blanc du désert aux taches noires (3 000 / 4 000€).
 
Une seconde visite aura lieu en 1982 à Washington, où Claude Harel est alors Ministre plénipotentiaire. L’artiste est appelé à réaliser une large peinture décorative à la Nouvelle Chancellerie de l’ambassade de France à Washington. A l’occasion de son séjour, Olivier Debré offre au couple Harel Rose d’Automne (2 000 / 3 000€) et Ocre d’Automne (1 200 / 1 500€), puis poursuit son voyage aux Etats Unis, notamment au Texas où il peint Petite bleu mauve au Big Bend National Park (3 000 / 4 000€), dont il fait également cadeau à ses amis.
 
 
Par la suite, Claude Harel est nommé ambassadeur de France au Sénégal en 1983 et invite à nouveau Olivier Debré, qui y peint Petite Gorée Rose (estimation : 1 200 / 1 500€) et Jaune du Cap Vert (estimation : 7 000 / 8 000€). Puis en 1986 il est nommé aux mêmes fonctions à Varsovie.
 
Ces nombreux périples ne sont pas les seules sources d’inspiration d’Olivier Debré. Originaire de Touraine, les paysages ligériens occupent une place importante dans son œuvre. En témoigne l’œuvre Verte Loire Clair, estimée 12 000 / 15 000 euros, ou encore l’huile sur toile Loire Grise Légère, réalisée en 1987 et estimée 8 000 / 10 000 euros.
 
A partir de 1990, la famille Harel est de retour à Paris. Claude y poursuit sa carrière en tant que directeur des affaires culturelles, scientifiques et techniques au quai d’Orsay, conseiller diplomatique auprès du gouvernement, à l’Unesco et enfin à la Cour des Comptes. La collection de Claude et Michèle Harel est le résultat d’un vif intérêt pour l’abstraction contemporaine aussi bien que d’une amitié sincère nourrie avec les artistes au fil des déplacements de la famille.
 

Expositions publiques :
Samedi 4 mars 2017, de 11h à 18h
Lundi 6mars 2017 , de 11h à 12h
 

Conatct :
Brune DUMONCEL
Directrice du département
Tél +33 (0)1 47 27 15 92
Mail: bdumoncel@millon.com

Adrien SERIEN
Contact département
Tél +33 (0)147 27 13 91
Mail: artcontemporain@millon.com

MILLON Trocadéro
5, avenue d’Eylau
75 116 Paris
T +33 (0)1 47 27 13 91
F +33 (0)1 47 27 70 89
Conditions de ventes
Les conditions de vente qui s’y rapporte sont régies uniquement par le droit français. Les acheteurs ou les mandataires de ceux-ci acceptent que toute action judiciaire relève de la compétence exclusive des tribunaux français (Paris). Les diverses dispositions des conditions générales de vente sont indépendantes les unes des autres. La nullité de l’une quelconque de ces dispositions n’affecte pas l’applicabilité des autres. Le fait de participer à la présente vente aux enchères publiques implique que tous les acheteurs ou leurs mandataires, acceptent et adhérent à toutes les conditions ci-après énoncées. La vente est faite au comptant et conduite en euros. Un système de conversion de devises pourra être mis en place lors de la vente. Les contre-valeurs en devises des enchères portées dans la salle en euros sont fournies à titre indicatif.

DÉFINITIONS ET GARANTIES

Les indications figurant au catalogue sont établies par Millon & Associés et les experts, sous réserve des rectifications, notifications et déclarations annoncées au moment de la présentation du lot et portées au procès-verbal de la vente. Les dimensions, couleurs des reproductions et informations sur l’état de l’objet sont fournies à titre indicatif. Toutes les indications relatives à un incident, un accident, une restauration ou une mesure conservatoire affectant un lot sont communiquées afin de faciliter son inspection par l’acheteur potentiel et restent soumises à l’entière appréciation de ce dernier. Cela signifie que tous les lots sont vendus dans l’état où ils se trouvent au moment précis de leur adjudication avec leurs possibles défauts et imperfections. Aucune réclamation ne sera admise une fois l’adjudication prononcée, une exposition préalable ayant permis aux acquéreurs l’examen des œuvres présentées. Pour les lots dont le montant de l’estimation basse dépasse 2 000 euros figurant dans le catalogue de vente, un rapport de condition sur l’état de conservation des lots pourra être communiqué gracieusement sur demande. Les informations y figurant sont fournies à titre indicatif uniquement. Celles-ci ne sauraient engager en aucune manière la responsabilité de Millon & Associés et les experts. En cas de contestation au moment des adjudications, c’est-à-dire s’il est établi que deux ou plusieurs enchérisseurs ont simultanément porté une enchère équivalente, soit à haute voix, soit par signe et réclament en même temps le lot après le prononcé du mot adjugé, le dit lot sera remis en adjudication au prix proposé par les enchérisseurs et tout le public présent sera admis à enchérir de nouveau.

LES ENCHÈRES TÉLÉPHONIQUES

La prise en compte et l’exécution des enchères téléphoniques est un service gracieux rendu par Millon & Associés. À ce titre, notre société n’assumera aucune responsabilité si la liaison téléphonique est interrompue, n’est pas établie ou tardive. Bien que Millon & Associés soit prêt à enregistrer les demandes d’ordres téléphoniques au plus tard jusqu’à la fin des horaires d’Expositions, elle n’assumera aucune responsabilité en cas d’inexécution au titre d’erreurs ou d’omissions en relation avec les ordres téléphoniques.

FRAIS À LA CHARGE DE L’ACHETEUR

L’acheteur paiera à Millon & Associés, en sus du prix d’adjudication ou prix au marteau, une commission d’adjudication de :

- 25 % HT soit 30 % TTC jusqu’à 100 000 euros
- 20 % HT soit 24 % TTC au delà de 100 001

Taux de TVA en vigueur 20%

Prix global = prix d’adjudication (prix au marteau) + commission d’adjudication.

IMPORTATION TEMPORAIRE

Les acquéreurs des lots indiqués par ƒ devront s’acquitter, en sus des frais de vente, de la TVA à l’import (5,5 % du prix d’adjudication, 20% pour les bijoux et montres, les automobiles, les vins et spiritueux et les multiples).

LA SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS

La sortie d’un lot de France peut être sujette à une autorisation administrative. L’obtention du document concerné ne relève que de la responsabilité du bénéficiaire de l’adjudication du lot concerné par cette disposition. Le retard ou le refus de délivrance par l’administration des documents de sortie du territoire, ne justifiera ni l’annulation de la vente, ni un retard de règlement, ni une résolution. Si notre Société est sollicitée par l’acheteur ou son représentant, pour faire ces demandes de sortie du territoire, l’ensemble des frais engagés sera à la charge totale du demandeur. Cette opération ne sera qu’un service rendu par Millon & Associés.

EXPORTATION APRÈS LA VENTE

La TVA collectée au titre des frais de vente ou celle collectée au titre d’une importation temporaire du lot, peut être remboursée à l’adjudicataire dans les délais légaux sur présentation des documents qui justifient l’exportation du lot acheté.

PRÉEMPTION DE L’ÉTAT FRANÇAIS

L’État français dispose, dans certains cas définis par la loi, d’un droit de préemption des oeuvres vendues aux enchères publiques. Dans ce cas, l’État français se substitue au dernier enchérisseur sous réserve que la déclaration de préemption formulée par le représentant de l’état dans la salle de vente, soit confirmée dans un délai de quinze jours à compter de la vente. Millon & Associés ne pourra être tenu responsable des décisions de préemptions de l’État français.

RESPONSABILITÉ DES ENCHERISSEURS

En portant une enchère sur un lot par une quelconque des modalités de transmission proposées par Millon & Associés, les enchérisseurs assument la responsabilité personnelle de régler le prix d’adjudication de ce lot, augmenté de la commission d’adjudication et de tous droits ou taxes exigibles. Les enchérisseurs sont réputés agir en leur nom et pour leur propre compte, sauf convention contraire préalable à la vente et passée par écrit avec Millon & Associés. En cas de contestation de la part d’un tiers, Millon & Associés pourra tenir l’enchérisseur pour seul responsable de l’enchère en cause et de son règlement.

DÉFAUT DE PAIEMENT

Conformément à l’article 14 de la loi n°2000- 6421 du 10 juillet 2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en demeure restée infructueuse, le bien est remis en vente à la demande du vendeur sur folle enchère de l’adjudicataire défaillant; si le vendeur ne formule pas cette demande dans un délai d’un mois à compter de l’adjudication, la vente est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages et intérêts dus par l’adjudicataire défaillant

MILLON & ASSOCIES SE RÉSERVE LE DROIT DE RÉCLAMER À L’ADJUDICATAIRE DEFAILLANT :
- Des intérêts au taux légal
- Le remboursement des coûts supplémentaires engagés par sa défaillance, avec un minimum de 250 euros
- Le paiement du prix d’adjudication ou :
* la différence entre ce prix et le prix d’adjudication en cas de revente s’il est inférieur, ainsi que les coûts générés pour les nouvelles enchères
* la différence entre ce prix et le prix d’adjudication sur folle enchère s’il est inférieur, ainsi que les coûts générés pour les nouvelles enchères. Millon & Associés se réserve également le droit de procéder à toute compensation avec les sommes dues par l’adjudicataire défaillant ou à encaisser les chèques de caution si, dans les 2 mois après la vente, les bordereaux ne sont toujours pas soldés.

ENLÈVEMENT DES ACHATS, ASSURANCE, MAGASINAGE ET TRANSPORT

Millon & Associés ne remettra les lots vendus à l’adjudicataire qu’après encaissement de l’intégralité du prix global. Il appartient à l’adjudicataire de faire assurer les lots dès leur adjudication puisque dès ce moment, les risques de perte, vol, dégradations ou autres sont sous son entière responsabilité. Millon & Associés décline toute responsabilité quant aux dommages eux-mêmes ou à la défaillance de l’adjudicataire de couvrir ses risques contre ces dommages. Il est conseillé aux adjudicataires de procéder à un enlèvement rapide de leurs lots.

RETRAIT DES ACHATS

Possibilité est ouverte aux acheteurs de récupérer, sans frais, les lots à eux adjugés, jusqu’à 19h le jour de la vente et jusqu’à 10h le lendemain. Les lots non-retirés dans ce délai et n’entrant pas dans la liste ci-après détaillée seront à enlever, une fois le paiement encaissé, au magasinage de l’Hôtel Drouot, dès le lendemain de la vente.
Les biens de petite taille retournant en nos locaux après-vente : bijoux, montre, livres, objets en céramique, verrerie et sculptures, ainsi que tous les tableaux. La taille du lot sera déterminée par Millon au cas par cas (les exemples donnés ci-dessus sont donnés à titre purement indicatif).
 
A noter que le service de magasinage de Drouot est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 10 h et de 13 h à 17 h 30, ainsi que le samedi de 8 h à 10 h (hors samedi non-ouvrés, à la discrétion de Drouot). Les lots seront délivrés à l’acquéreur en personne ou au tiers désigné par lui et à qui il aura confié une procuration accompagnée d’une copie de sa pièce d’identité. Les formalités d’exportations (demandes de certificat pour un bien culturel, licence d’exportation) des lots assujettis sont du ressort de l’acquéreur et peuvent requérir un délai de 2 à 3 mois.
Il est conseillé aux adjudicataires de procéder à un enlèvement de leurs lots dans les meilleurs délais afin d’éviter les frais de magasinage, qui sont à leur charge et courent à compter du lendemain de la vente. Ces frais sont calculés discrétionnairement par Drouot, proportionnellement à la durée de garde, au volume et au montant d’adjudication des objets.
Le magasinage n’entraîne pas la responsabilité du Commissaire-priseur ni de l’expert à quelque titre que ce soit. Dès l’adjudication, l’objet sera sous l’entière responsabilité de l’adjudicataire et la S.A.S Millon décline toute responsabilité quant aux dommages que l’objet pourrait subir, et ce dès l’adjudication prononcée.
 
Option :
Nous informons notre clientèle que le service de magasinage de Drouot est utilisé par défaut. Possibilité est ouverte à nos acheteurs d’opter pour un retrait de leurs lots en notre garde-meuble : ARTSITTING.
Cette option doit nous être signifiée au plus tard au moment de l’adjudication.
ARTSITTING
116 Boulevard Louis Armand – 93330 Neuilly Sur Marne
Téléphone:+33 (0)1 41 53 30 00
Fax : +33 (0)1 43 00 89 70
Email: contact@artsitting.com
 
Les achats bénéficient d’une gratuité de stockage pour les 4 semaines suivantes la vente. Passé ce délai, des frais de déstockage, manutention et de mise à disposition seront facturés à l’enlèvement des lots chez ARTSITTING selon la grille tarifaire suivante :
- Transfert:
98€ HT par lot
- Stockage:
9€ HT par lot par semaine la premiere année
18 € HT par lot par semaine au delas

Aucune livraison ni aucun enlèvement des lots ne pourront intervenir sans le reglement complet des frais de mise à disposition et de stockage. 
 
EXPEDITION DES ACHATS
 
Nous informons notre clientèle que Millon ne prend pas en charge l’envoi des biens autres que ceux de petite taille (les exemples donnés ci-après étant purement indicatif) : bijoux, montre, livres, objets en céramique, verrerie et sculptures.
Millon se réserve par ailleurs le droit de considérer que la fragilité d’un lot et / ou sa valeur nécessitent de passer par un prestataire extérieur.
La taille du lot sera déterminée par Millon au cas par cas (les exemples donnés ci-dessus sont donnés à titre purement indicatif).
En tout état de cause, l’expédition d’un bien est à la charge financière exclusive de l’acheteur et ne sera effectué qu’à réception d’une lettre déchargeant Millon & Associés de sa responsabilité dans le devenir de l’objet expédié.
La manutention et le magasinage n’engagent pas la responsabilité de Millon & Associés. Millon & Associés n’est pas responsable de la charge des transports après la vente. Si elle accepte de s’occuper du transport à titre exceptionnel, sa responsabilité ne pourra être mise en cause en cas de perte, de vol ou d’accidents qui reste à la charge de l’acheteur.
 
PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
 
La vente d’un lot n’emporte pas cession des droits de reproduction ou de représentation dont il constitue le cas échéant le support matériel.
 
PAIEMENT DU PRIX GLOBAL
 
Millon & Associes précisent et rappelle que la vente aux enchères publiques est faite au comptant et que l’adjudicataire devra immédiatement s’acquitter du règlement total de son achat et cela indépendamment de son souhait qui serait de sortir son lot du territoire français (voir « La sortie du territoire français »).
Le règlement pourra être effectué comme suit :
- en espèces dans la limite de 1 000 euros (résidents français)
- par chèque bancaire ou postal avec présentation obligatoire d’une pièce d’identité en cours de validité
- par carte bancaire Visa ou Master Card
- par virement bancaire en euros aux coordonnées comme suit :
 
DOMICILIATION:
NEUFLIZE OBC
3, avenue Hoche - 75008 Paris
 
IBAN FR76 3078 8009 0002 0609 7000 469
BIC NSMBFRPPXXX
 
MILLON DROUOT
19 rue Grange Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 48 00 99 44
contact@millon.com
MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com