GARNIER (Charles). L.A.S. "Ch. Garnier",…

Lot 44
180 - 200 €
Résultats sans frais
Résultat: 200 €

GARNIER (Charles). L.A.S. "Ch. Garnier",…

GARNIER (Charles). L.A.S. "Ch. Garnier", Paris, 12 août 1867, 1 p. in-8 sur entête du Ministère de la Maison de l'Empereur et des Beaux-Arts - Travaux du Nouvel Opéra - Bureau de l'architecte", adressée à M. Quesnel, ingénieur (avec sa copie de la main du destinataire au verso), avec son enveloppe timbrée et cachetée (attachée anciennement à la lettre par une épingle, rouillée) : "Monsieur, je n'ai pas de bonnes nouvelles à vous donner de la commission. Après un travail très long et très consciencieux, la commission a décidé que l'on n'emploierait pas le procédé hydraulique pour la manœuvre des planchers. Quant au reste, il n'est encore rien décidé, mais en résumé de ce projet que tout le monde a, du reste, admiré est bien compromis par cette décision."


On y ajoute du même une LA.S. "Ch. Garnier", Paris, 8 juillet 1870, sur papier à entête identique, 1 p. in-8 : "Je soussigné architecte du Nouvel Opéra reconnais avoir reçu des mains de MM. Quesnel et Sabathier treize dessins de machinerie théâtrale. Ces treize dessins dont ces messieurs font abandon devront rester aux archives de l'Opéra et n'en sortir qu'avec l'autorisation des auteurs." Avec en 3e page une copie manuscrite de la remise des dessins par Quesnel et Sabathier.


On y ajoute également une enveloppe autographe de Ch. Garnier adressée à M. Quesnel (29 décembre 1871) et un billet autographe signé de A. Quesnel de Rothomago.


Après avoir gagné le concours de l'Opéra en 1861, l'architecte Charles Garnier (1825-1898) visita et étudia de nombreuses salles d'Europe afin d'affiner son projet dans les moindres détails. Le chantier débuta en août 1861, mais le terrain est marécageux rend les fondations difficiles. Il faudra 7 mois pour pomper la nappe phréatique. Devant la construction plus rapide et surtout plus élevés des bâtiments voisins, Garnier dut revoir sa façade pour la rendre plus monumentale et qui sera dévoilée en août 1867. Arrêté par la Guerre et la Commune, le chantier reprit en 1872 et s'accéléra du fait de l’incendie de l’opéra de la rue Le Peletier en 1873. L’Opéra de Paris fut inauguré le 5 janvier 1875 par le président de Mac-Mahon.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
MILLON DROUOT
19 rue Grange-Batelière
75009 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com


MILLON TROCADÉRO
5 avenue d'Eylau
75116 Paris
T. +33 (0)1 47 27 95 34
contact@millon.com